Le Kobido, un massage anti-âge

[26 juillet 2016 - 15h56] [mis à jour le 26 juillet 2016 à 15h57]

Les effets rajeunissants du lifting et du peeling sans passer par le bistouri ? C’est la promesse tenue du Kobido, un rituel de beauté ancestral japonais qui se développe progressivement en France. Portrait.

Mis au point par deux maîtres du massage japonais au milieu du 15e siècle, le Kobido a longtemps été réservé aux geishas, ces sublimes courtisanes qui connaissaient tous les secrets beauté. Aujourd’hui, nous pouvons nous aussi profiter des propriétés rajeunissantes du Kobido : les instituts commencent à proposer ce soin à leurs clientes en quête de raffermissement et d’éclat.

En combinant différentes techniques de shiatsu (pétrissage, lissage, percussion…) au niveau du visage, du cuir chevelu, de la nuque et du buste, le Kobido stimule la circulation énergétique et le drainage lymphatique. La production de collagène est relancée et les toxines évacuées. La stimulation des méridiens et des nerfs faciaux procure un véritable effet liftant et tonifiant. Dès la première séance, les traits sont comme lissés, la peau repulpée, le teint plus clair. Après une cure de plusieurs séances rapprochées, l’effet lifting naturel est visible et durable.

Les gestes de la praticienne Kobido, pratiqués à sec ou avec un peu d’huile ou de crème, sont toniques mais ils ne sont jamais désagréables. Leur enchaînement bien spécifique procure même une grande sensation de détente pouvant aller jusqu’à l’endormissement. Les tarifs varient beaucoup d’un établissement à l’autre mais vous pouvez prévoir environ 80 euros pour une heure.

Partager cet article