« Un attentat à la santé des jeunes ». C’est par ces mots que le nouveau président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn, a dénoncé dans les colonnes du Parisien, les bières ultra fortes. Selon lui, elles ciblent la jeunesse et lui fait courir davantage de risques.

« Des pièges addictifs mortifères tendus aux jeunes » ! Voilà comment le nouveau président de la Ligue contre le cancer, le généticien Axel Kahn, qualifie les bières très alcoolisées. Et pour cause, avec leur allure colorée, elles ciblent directement les jeunes.

Très facilement accessibles dans le commerce – à peine 3 euros – elles sont vendues dans des canettes de 500ml et présentent des taux d’alcool à 14, 16 ou même 17%. « Une fois ouvertes, on ne peut plus les refermer, il faut boire jusqu’à la lie. Un jeune a alors consommé l’équivalent d’une bouteille de vin ! C’est inouï », alerte Axel Kahn.  Lequel demande aux autorités d’étudier la question et de légiférer. Comment ? Peut-être en augmentant « très fortement les taxes en fonction du grammage d’alcool. »

Le généticien rappelle enfin que « l’alcool, (c’est) 41 000 morts par an dont 15 000 par cancer. »

Partager cet article