Le mois de naissance, une donnée de… santé !

[24 juin 2015 - 10h00] [mis à jour le 24 juin 2015 à 10h02]

D’après des scientifiques américains, notre mois de naissance exercerait une influence (légère) sur le risque de décès associé à telle ou telle maladie ! A tel point que ce lien inattendu concernerait 55 affections. Parmi lesquelles l’asthme, certaines maladies cardiaques et encore des troubles de l’attention.

A l’Université de Columbia (New York), le Pr Nicholas Tatonetti et son équipe ont fait parler les données issues des différents pôles médicaux de la ville. Leur travail a porté sur 1,7 million de patients suivis au New York Presbytarian Hospital et au Columbia University Medical Center (CUMC) entre 1985 et 2013.

Ils ont ainsi mis en relation 1 688 maladies avec le mois de naissance des patients. Il en est ressorti deux éléments principaux :

  • les natifs du mois de mai présenteraient le risque le moins élevé de décéder prématurément d’une maladie et ceux d’octobre, le plus important ;
  • une relation statistiquement significative a été mise en évidence concernant 55 affections.

C’est ainsi que la survenue d’un asthme concernerait plus volontiers les personnes nées entre juillet et octobre. Pour l’hyperactivité, 675 occurrences ont été constatées pour le seul mois de novembre. Un résultat qui confirmerait selon les auteurs, celui d’une étude suédoise antérieure. De la même façon, la fibrillation auriculaire, l’insuffisance cardiaque congestive et certains troubles valvulaires surviendraient de préférence chez les natifs du mois de mars.

En conclusion, le Dr Tatonetti relativise tout de même les résultats de ce travail : « d’une manière générale, tous ces risques restent très faibles et surtout largement inférieurs par rapport à des variables liées à l’hygiène de vie : régime alimentaire et activité physique principalement. Il n’empêche, nous sommes persuadés que les données pourront à l’avenir nous aider à découvrir de nouveaux facteurs de risque ».

Partager cet article