Le Nobel de médecine salue l’immunothérapie

[01 octobre 2018 - 14h33] [mis à jour le 01 octobre 2018 à 14h34]

La lutte contre le cancer est récompensée par le biais du prix Nobel de médecine 2018. Les Prs Tasuku Honjo et James P. Allison ont reçu conjointement cette récompense prestigieuse pour leurs travaux sur l’immunothérapie.

Ce 1er octobre, les Prs James P. Allison de l’Université du Texas à Houston et Tasuku Honjo de l’Université de Kyoto au Japon se sont vu décerner le prix Nobel de médecine pour l’année 2018. La Fondation Nobel a ainsi choisi de soutenir la recherche contre le cancer.

Dans les années 1990, James P. Allison découvre que la désactivation du récepteur CTLA-4 permet de stopper la progression de la tumeur voire entraîner sa régression dans certains cas. De son côté, Tasuku Honjo a mis au jour un autre récepteur membranaire des lymphocytes T, le PD1. Des traitements ont ainsi pu être développés pour l’inhiber. Le nivolumab est donc un anti-PD1 indiqué depuis 2014 dans le traitement de plusieurs tumeurs dont le mélanome avancé et certains cancers du poumon.

L’immunothérapie, une méthode aux résultats parfois spectaculaires, consiste ainsi à mobiliser les défenses immunitaires du patient contre sa maladie grâce à des molécules thérapeutiques innovantes.

Partager cet article