Maurice Tubiana : la science en deuil

25 septembre 2013

Le Pr Maurice Tubiana est décédé ce 24 septembre 2013 à l’âge de 93 ans.

Médecin, biologiste, physicien, pionnier de la lutte contre le cancer et  membre de l’académie nationale de Médecine depuis 1988, le Pr Maurice Tubiana est décédé le 24 septembre. Ce grand expert en radiologie était né en 1920 à Constantine, en Algérie. Un scientifique passionné vient de nous  quitter.

Docteur en médecine en 1945, docteur en physique en 1947, le Pr Maurice Tubiana appartenait à une génération de chercheurs hors-normes. Boulimique de recherche, il a été l’auteur de plus de 300 publications scientifiques. Professeur de physique médicale dès 1952, il a enseigné de 1963 à 1989 la radiothérapie expérimentale et clinique à la faculté de Paris.

Ardent défenseur de la multidisciplinarité dès ses premières années de médecine, il est expert en radiologie, prenant en 1982 la tête du département de radiothérapie de l’Institut Gustave Roussy de Villejuif. Tout au long de sa carrière, il luttera contre un ennemi irréductible :  le cancer. En 1975 il préside la Commission nationale sur le Cancer mise en place par la France et en 1979 et 1980, il devient le  président du  comité scientifique de l’Agence internationale pour la Recherche sur le Cancer.

Partager l’amour de la science

Dans les années 1980, son combat s’oriente fort logiquement vers la santé publique. Il se lance dans une lutte acharnée contre le tabac, un fléau qui est à l’origine aujourd’hui, de 72 000 morts chaque année en France. Il met alors son inépuisable pugnacité au service de l’information du public. Conscient  des limites que les pouvoirs publics se fixent eux-mêmes par auto-censure, il étend son militantisme à tous les domaines de la santé publique.  Et notamment aux manipulations scientifiques mises en oeuvre pour dénoncer les risques -non démontrés liés  à la vaccination contre le virus de l’hépatite B.

Sa dernière bataille le portera contre l’obscurantisme, les peurs irrationnelles qui se développent un peu partout et particulièrement dans son propre pays.  L’« invention” du  principe de précaution et son inscription dans la constitution française, sont selon lui un coup bas porté à la science.  Il y voit  l’un des fondements de la crise traversée par notre pays. Dans un entretien avec Destination Santé, au mois de juin 2011, Maurice Tubiana constatait, non sans  une certaine amertume, que « notre pays n’éprouve plus le besoin de la science. Celle-ci au fond, est toujours à l’origine de changements qui nous font peur”. Mais il ne s’avouait pas vaincu par les discours alarmistes. Il défendait bec et ongles son amour de la science, avec la volonté de partager cette passion avec les plus jeunes. Son dernier ouvrage, « N’ayons pas peur » est d’ailleurs dédié à ses arrières petits-enfants !

Un grand savant nous a quittés.  Un savant généreux et un honnête homme.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : Marc Gombeaud

    Aller à la barre d’outils