Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ton degré de désir sensuel et sexuel… la nutrition agit-elle sur votre appétit au lit ? Si oui quels aliments possèdent de vrais pouvoirs aphrodisiaques ? Et comment l’expliquer ? Pour le savoir, rendez-vous cette semaine sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr !

Votre libido ne dépend évidemment pas de votre seule alimentation. Entre l’humeur du jour ou du soir, l’influx hormonal, les sentiments ou encore la température, les paramètres sont en effet multiples. Mais à table, de petites astuces peuvent donner un coup de pouce !

Des aliments sensuels de prédilection

Tout d’abord pensez au piment. Les 10 degrés de piquant de cette épice constituent un puit de capsaïcine, substance sans laquelle ce goût ne serait pas. En plus de réveiller vos papilles, cette dernière agit aussi comme stimulateur nerveux des muqueuses et des tissus cutanés. De quoi rendre votre peau et toutes les zones plus sensibles au contact tactile. Pour cuisiner le piment en version salée ou sucrée, cliquez ici, de précieuses recettes sont au rendez-vous.

Autre ingrédient incontournable… le fameux gingembre. Connue pour ses vertus vasodilatatrices, cette racine au goût piquant facilite l’afflux sanguin. Direction les organes qui ont besoin de sang. Et si vous ou votre conjoint êtes sujet aux migraines, sachez que la substance active du gingembre, le gingérol, aide à diminuer la douleur associée à cette affection… capable de vous gâcher vos plaisirs intimes. Grâce sa teneur en minéraux (manganèse, magnésium…), cette racine équilibre aussi les systèmes hormonaux et nerveux. Parfait pour chasser le stress et faire monter le baromètre du désir. Un conseil ? Mêler le gingembre au curcuma, au sucre roux ou au poivre pour relever son pouvoir aphrodisiaque.

Enfin, le plaisir sous la couette s’élance très bien dès lors que vous croquez dans un morceau de chocolat. Surtout s’il s’agit d’une douceur noire, celui qui contient au moins 25% de beurre de cacao et de pâte de cacao ! Mais comment ça marche ? Au-delà de sa texture fondante donc sensuelle en bouche, le chocolat renferme un total de 300 substances psychostimulantes comme la caféine, la phényléthylamine et la sérotonine. Toutes capables de déclencher la sécrétion d’hormones du plaisir et de la relaxation, elles aident à vous détendre, à voir le bon côté des choses, à penser positif, à trouver de l’énergie… Notamment lorsque le chocolat est relevé aux épices, aux piments, au poivre ou aux clous de girofle. A ce sujet, une étude italienne* menée à l’Hôpital San Raffaele de Milan prouve que les femmes adeptes de chocolat noir ont tendance à avoir une vie sexuelle (rapports et orgasmes plus fréquents) bien plus active que les femmes moins gourmandes.

Les inconnus au bataillon !

Moins connus, certains aliments font aussi la part belle à votre libido : le miel stimule la production d’œstrogènes et de testostérone, hormones dont les pics aident à atteindre l’orgasme. Enfin, les huîtres cachent sous leur coquille une importante concentration de zinc, fortifiant la production de sperme et augmentant la libido. 

A noter : après l’assiette, direction la séance de sport ! Hé oui, par cette même impulsion de sécrétion hormonale, l’activité physique a aussi un effet psychostimulant et physique. Une pratique régulière donne de l’élan à vos envies et renforce vos capacités d’endurance. 

*Salonia Andrea et al. Chocolate and women’s sexual health: An intriguing correlation., The journal of sexual medicine 2006;3(3):476-82.

RECETTES DE LA SEMAINE

Petit Déjeuner

· Thé au gingembre
· Pain aux noix avec une lichette de beurre
· Jus de fraises

Déjeuner

· Salade d’avocats et crevettes aux pommes Granny sauce aigrelette (Dominique Jeanson)
· Quiche aux asperges (Michaël Guedj)
· Crème brûlée parfumée à la cardamone (Paul Blouet)

Goûter

· Un carré de chocolat noir et quelques amandes

Diner

· Soupe ginseng (Cathy Selena)
· Daurade en croûte de sel (Laurence Benedetti)
· Cocktail de fruits au gingembre (Laurence Benedetti)

 

Partager cet article