Mesdames, voyagez en toute sérénité

[21 juin 2013 - 11h01] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h57]

Pensez à prendre en compte le décalage horaire pour que votre contraception hormonale reste efficace. ©Phovoir

Contraception, hygiène, hydratation… Vacances, ne doit pas rimer avec relâchement de la vigilance. Pour un voyage détendu et pleinement reposant, suivez ces petits conseils pratiques.

Célibataire, l’été est souvent une période de rencontres nouvelles, et d’une forme de relâchement… Les oublis de pilule sont plus fréquents, avec comme risque principal celui d’une grossesse non désirée. Pensez donc à glisser dans votre trousse à pharmacie, un kit de contraception d’urgence. Pensez aussi bien sûr, à emporter des préservatifs pour vous protéger des Infections sexuellement transmissibles (IST).

Si vous partez loin, prenez en compte le décalage horaire. Si vous recourez à une contraception orale, sachez qu’il y a des moyens simples de ne pas oublier sa pilule. Il suffit de laisser sa montre à l’heure du pays d’origine jusqu’à l’arrivée. Il est alors plus facile ensuite, de recalculer l’heure de la prise quotidienne.

Les règles pendant les vacances, ce n’est pas forcément agréable. Surtout à la plage. Alors n’oubliez pas qu’il est possible de les décaler. Il suffit pour cela d’enchaîner deux plaquettes d’affilée, sans arrêt entre les deux. Parlez-en à votre médecin, il saura vous conseiller.

Hygiène intime 

La cystite aussi, fait partie de ces désagréments qui peuvent vraiment gâcher les vacances. Evitez de portez des vêtements trop serrés, et buvez au moins 1,5 litre d’eau chaque jour. Vous aurez fait la moitié du chemin… N’oubliez surtout pas de bien sécher votre maillot – ou d’en changer – après vous être baignée. Et au retour de la plage, remplacez-le par une culotte !

Côté hygiène intime, n’en faites pas trop, vous risqueriez de nuire à la flore vaginale, dont l’équilibre est indispensable. De l’eau, du savon à pH neutre et uniquement sur les parties externes. Enfin, mais c’est naturellement valable pour toute l’année, ne vous retenez pas d’uriner. Moins l’urine stagne dans la vessie, et plus vous réduirez les risques de cystite.

Un dernier petit truc. Comme la literie de l’auberge de jeunesse, de la maison de location ou du gîte ne sont pas forcément au top de la propreté, pensez à emporter un « sac à viande ». Ces sacs de couchage très fins et légers vous apporteront un réel confort.

Ecrit par : Dominique Salomon – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article