Du 1er juin au 5 juillet, 552 noyades sont survenues en France. Au total, 121 décès par noyade ont été enregistrés sur cette période. Des drames évitables la plupart du temps, en suivant quelques consignes de précaution.

Chez les enfants

« La plupart des accidents impliquant des enfants est due à un manque de surveillance, à un défaut du dispositif de sécurité ou encore à une chute », détaille Santé publique France. Ne quittez donc pas des yeux les enfants s’ils sont à proximité d’un point d’eau. Un petit « doit toujours être surveillé par un seul adulte qui en prend la responsabilité ». En effet, « il peut se noyer sans bruit, en moins de trois minutes, dans vingt centimètres d’eau ».

Et les adultes

Pour les adultes, ces accidents « se produisent principalement suite à un malaise, à une imprudence ou tout simplement au fait de ne pas bien savoir nager ». Avant de vous aventurer trop loin, veillez donc à ce que votre niveau en natation* et vos capacités cardiorespiratoires vous le permettent. Si vous êtes en mer et que les vagues sont fortes, restez « vigilant quant aux zones d’impact. Certaines parties du corps comme la tête, le cou ou encore le ventre sont en effet particulièrement fragiles ». Evitez aussi de consommer de l’alcool avant de vous baigner pour éviter un malaise.

A tous âges

Avant de vous baigner en mer en zone surveillée, vérifiez le niveau de sécurité en fonction de la couleur du drapeau : vert pour « baignade surveillée et absence de danger particulier », jaune pour « baignade dangereuse mais surveillée » et rouge pour « interdiction de se baigner ».

Après une exposition au soleil, rentrez progressivement dans l’eau pour éviter l’hydrocution. Progressivement, mettez de l’eau sur vos bras, derrière votre nuque et sur votre visage pour vous habituer progressivement à la fraîcheur de la température. Faîtes la même chose avec votre enfant.

A noter : lorsque vous ou votre enfant ressentez des troubles physiques telles que des frissons prolongés en entrant dans l’eau, n’insistez pas : sortez et mettez-vous à l’ombre en vous hydratant avant de retenter la baignade.

*1 Français sur 6 ne sait pas nager

Partager cet article