Pour cet été, une trousse à pharmacie bien faite

[12 juillet 2013 - 11h07] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h57]

Avant de partir en vacances, préparez bien votre trousse à pharmacie ©Phovoir

Les vacances, enfin ! Dans l’effervescence des préparatifs, n’oubliez pas votre partenaire santé indispensable, la trousse à pharmacie ! Mal des transports, petits troubles digestifs, brûlures et contusions diverses… A la plage, à la montagne comme à la campagne, les vacances ne sont jamais dénuées de risques.

La trousse à pharmacie de vos vacances sera composée de produits de soins ou de médicaments d’usage courant. Un répulsif contre les moustiques, une pommade pour calmer les démangeaisons une fois qu’ils ont piqué…ou un antihistaminique en cas d’allergie (comme la cétirizine ou loratadine). Mais aussi de l’ibuprofène, un antidiarréhique (type lopéramide), un antispasmodique (comme la Trimébutine). Autant de médicaments que vous pourrez trouver sous des formes génériques, moins onéreuses notamment dans la gamme Biogaran Conseil®. N’hésitez pas à les demander à votre pharmacien, c’est un bon moyen de faire des économies… Privilégiez les médicaments sous forme solide. Plus pratiques d’emploi, ils se conservent mieux que les liquides et sont moins sensibles aux variations de température, à l’humidité ainsi qu’aux aléas du transport.

Les indispensables pour des vacances sereines

Vous emporterez également de quoi vous protéger du soleil. Là encore votre pharmacien saura vous guider vers les bons produits pour protéger petits et grands. N’oubliez pas quelques « outils de santé » : un thermomètre (électronique, cela va de soi), des épingles de sûreté, des pansements stériles de différents types – y compris bien entendu des pansements étanches et des pansements colloïdes contre les ampoules… – des adhésifs de suture du type Steristrip®, et une bande de contention.

Contre les brûlures, la Trolamine (générique de la Biafine®) est très efficace. Elle apaise en douceur les irritations de la peau. Enfin comme l’été est la saison des conjonctivites – pollens, sable, soleil, eau de mer… – prévoyez d’emporter un collyre. Préférez les présentations en flacon unidose, et montrez à un médecin toute inflammation de l’œil qui ne cède pas rapidement. Avec cela, vous serez parés pour des vacances sereines… et pour évacuer le stress de l’année. Pour bien préparer votre trousse à pharmacie, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)