La sédentarité, un péché mortel

[29 mars 2016 - 11h28] [mis à jour le 29 mars 2016 à 11h29]

Au cours du weekend des 2 et 3 avril prochains, chacun pourra participer aux Parcours du Cœur, organisés comme chaque année par la Fédération Française de Cardiologie (FFC). Objectif encore une fois, lutter contre la sédentarité. Ce comportement si délétère pour notre santé.

Au total, 830 villes et communes proposent au public de participer à un parcours d’activité physique et de bénéficier de conseils d’hygiène de vie. Les parcours du cœur constituent une bonne occasion de reprendre une activité physique. Mais celle-ci doit être régulière tout au long de l’année ! Car, comme le rappelle la FFC, « la sédentarité est « un facteur de développement des facteurs de risque cardiovasculaire, comme l’hypertension artérielle, le diabète et l’élévation du cholestérol ».

Se lever, bouger…

« Selon les méta-analyses publiées dans l’International Chair on Cardiometabolic Risk (ICCR) en 2012, l’inactivité physique engendrerait au moins autant de décès dans le monde que l’usage de la cigarette ! », insiste la FFC. Or un total de 30 minutes d’activité physique modérée par jour (marche d’un bon pas par exemple) réduit le risque d’accident cardiovasculaire de 30% en moyenne. La reprise d’une activité physique peut rapidement apporter des bénéfices sur le bien-être et la santé.

De plus, la FFC rappelle que l’activité physique est un vrai traitement pour contenir les effets de la maladie. Promener le chien, réduire les pause repas de 10 minutes pour sortir marcher, ne pas prendre de voiture pour un trajet de moins de 2 kilomètres… Mais aussi prendre l’habitude de téléphoner et de faire des réunions debout, limiter les écrans et éviter de s’asseoir toute la durée du transport dans le métro. Autant de petites astuces faciles à mettre en application pour changer sa vie, et lutter contre les effets de la sédentarité.

Partager cet article