Quand les sportifs du dimanche partent en rando

[08 août 2016 - 10h20] [mis à jour le 08 août 2016 à 10h21]

Profiter des vacances pour se balader sur les sentiers, c’est une bonne idée. Excellente pour la forme et le moral, la marche est une activité physique à la portée de tous. Mais si vous pratiquez peu ou pas de sport pendant l’année, crapahuter plusieurs kilomètres par jour avec un sac sur les épaules peut s’avérer éprouvant. Un minimum de préparation et de précautions s’impose !

La randonnée, comme la natation ou le vélo, permettent de se (re)mettre au sport sans trop solliciter son système cardiovasculaire et ses articulations. Malgré tout, si une maladie chronique est à l’origine de votre sédentarité, faites un bilan avec votre médecin avant de vous lancer. Ne soyez pas trop ambitieux lors de vos premières sorties : revenir épuisé, plein de courbatures et d’ampoules ne vous incitera pas à persévérer.

Commencez par des balades de 5 km sur terrain plat, un jour sur deux, puis augmentez progressivement la difficulté, si vous en avez envie et si vous êtes suffisamment en forme. Quand vous marchez, vous devez pouvoir parler sans hacher les mots. Si vous n’y parvenez pas, c’est que vous marchez trop vite et/ou que la pente est trop rude. Pensez à boire régulièrement des petites gorgées d’eau pas trop froide. Et à la fin de votre balade, prenez le temps de faire des étirements et de vous masser les jambes. Vous évacuerez les toxines et vous aurez moins de douleurs le lendemain matin.

Pour trouver le parcours le mieux adapté, utilisez le moteur de recherche proposé par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. Vous pouvez aussi vous rapprocher d’un club Rando Santé.

A noter : quelles que soient vos capacités physiques, une randonnée ne s’improvise pas. Choisissez bien vos chaussures et vos vêtements, regardez la météo, prévoyez de quoi manger en route, emportez une trousse de secours, protégez-vous du soleil, des vipères et des tiques.

Partager cet article