Tuberculose : de moins en moins de morts

[18 octobre 2019 - 14h44] [mis à jour le 18 octobre 2019 à 14h45]

La lutte contre la tuberculose semble porter ses fruits. Les derniers chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) révèlent une baisse du nombre de nouveaux cas et de décès dans le monde. Malgré un fossé toujours important entre pays riches et pauvres et la résistance aux traitements.

Le dépistage de la tuberculose s’est nettement amélioré. Ce qui explique en grande partie les données encourageantes diffusées par l’OMS ce 18 octobre. Ainsi, 7 millions de personnes ont été diagnostiquées en 2018 et traitées, contre 6,4 millions l’année précédente. Mais surtout, le nombre de décès associés a sensiblement diminué, passant de 1,6 million en 2017 à 1,5 million l’an passé.

Accès inégal aux traitements et résistance aux molécules

Reste que les pays pauvres paient encore un lourd tribut à la maladie. Dans de nombreux pays, la moitié des enfants concernés n’a pas accès au traitement. Et seulement un quart des moins de 5 ans dont les proches sont malades reçoivent un traitement préventif.

Autre bémol dans le constat d’amélioration, la résistance aux traitements. En 2018, environ un demi-million de nouveaux cas de tuberculose résistante aux médicaments a été déclaré. Et seulement un tiers de ces patients a été pris en charge pour contourner la résistance de la première ligne.

Partager cet article