VIH : les autotests, deux ans après…

[01 décembre 2017 - 10h35] [mis à jour le 01 décembre 2017 à 16h21]

En France, les autotests de dépistage du VIH sont disponibles en pharmacie depuis septembre 2015. A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, ce 1er décembre, l’heure est aux premières évaluations. Elles apparaissent plutôt positives.

Environ 150 000 Français vivent avec le VIH, dont 30 000 sans le savoir. Les autotests visent justement à favoriser le dépistage, sans se substituer aux traditionnels méthodes par voie sanguine, ni aux tests rapides d’orientation diagnostique (TROD).

Deux autotests sont disponibles en France : Autotest VIH® fabriqué par la société AAZ et distribué par le laboratoire pharmaceutique Mylan et l’INSTI® de Biolytical. En cette Journée mondiale, le premier communique justement sur ses chiffres de commercialisation : en 2017, plus de 7 500 autotests se sont vendus en moyenne chaque mois, soit une croissance de 7% par rapport à l’année précédente.

Les associations aussi

Au-delà des pharmacies, les autotests sont distribués gratuitement par les associations de prévention en santé sexuelle et dans les centres de dépistage. C’est par exemple le cas d’HF Prévention qui a distribué 1 600 autotests financés par la Direction Générale de la Santé ou de l’association AIDES. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter le site internet de Sida Info Service ou contacter cette association au 0 800 840 800. « Appel confidentiel, anonyme et gratuit », comme le disent ses représentants.

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)