Césarienne : une récupération pas à pas

[10 septembre 2018 - 16h16] [mis à jour le 10 septembre 2018 à 16h21]

Récupérer toutes vos capacités après avoir accouché par césarienne peut prendre du temps. Le simple fait de mettre pied à terre nécessite souvent d’attendre plusieurs jours. Voici quelques conseils pour vous aider à accélérer ce processus, sans pour autant vous précipiter.

Après une césarienne, se remettre sur pied peut prendre plusieurs jours. Ne vous inquiétez pas c’est normal. Il faut aller à votre rythme. Toutefois, « de plus en plus souvent, dans les 24 heures, la position debout est possible et encouragée », indique le Dr Arnault Pfersdorff, fondateur de Pédiatrie Online. Mais ne cherchez surtout pas à vous mobiliser toute seule la première fois.

Réapprendre à s’asseoir

« Les sages-femmes vous montreront comment mobiliser rapidement les muscles de votre abdomen grâce à une prise d’appui sur la potence de votre lit, mais également en vous asseyant au bord du lit pour vos pieds, vos chevilles, vos membres inférieurs », explique-t-il. « Une alternance de positions couchée, demie-assise, debout sera également bénéfique pour la circulation sanguine, la sollicitation musculaire et le moral. »

De retour chez vous, « vous avez droit à des séances de rééducation post-natale, aussi bien périnéale qu’abdominale ». Vous pouvez les effectuer au choix chez une sage-femme ou un kinésithérapeute. En effet, comme le rappelle l’Association Césarine, « même si le bébé n’est pas né par voie basse, le périnée a pu être fortement sollicité lors de la grossesse ». Avant de commencer la rééducation abdominale, pensez à celle du périnée sous peine de risquer un prolapsus.

Partager cet article