Vous voulez vous lancer dans la préparation de vos propres soins cosmétiques ? Les recettes de ces produits Do It Yourself (DIY) reposent sur des matières premières incontournables, comme le rappelle la naturopathe holistique Marie-France Farré dans son livre « Labo zéro conso ». Voici les principales.

De l’argile. Riche en silice, en magnésium, en calcium et en sels minéraux, c’est un produit cosmétique non seulement efficace mais aussi très économique. Les tubes prêts à l’emploi sont parfaits quand on débute. On peut ensuite passer à la poudre. Utilisez des ustensiles en bois, en céramique ou en verre quand vous préparez un produit à base d’argile : l’interaction entre les ions du métal et ceux de l’argile lui font perdre ses propriétés.

De la cire d’abeille jaune. Elle permet d’épaissir les baumes et de stabiliser les émulsions. Les vegans peuvent la remplacer sans problème par des cires de soja, de candelilla, de riz. Préférez-la bio et en paillettes, elle n’en sera que plus facile à doser, notamment pour vos recettes de baumes.

Des huiles essentielles. Ces concentrés d’actifs naturels très puissants entrent dans la composition de nombreuses recettes. Leur étiquette doit comporter le nom français de la plante dont est issue l’huile essentielle, son nom latin (le genre et l’espère), la partie de la plante utilisée, la provenance et le chémotype. Vous pouvez vous fier aux labels HECT ou HEBBD. Attention, les huiles essentielles nécessitent des précautions pour être utilisées en toute sécurité. 

Des huiles végétales. Ces corps gras extraits de plantes oléagineuses permettent de nourrir et de protéger naturellement la peau et les cheveux. Elles servent aussi à la dilution des huiles essentielles dans certaines recettes. Pures, extraites à froid, certifiées bio, elles sont plus riches en nutriments essentiels et en vitamines.

Des hydrolats (ou eaux florales). Issus de la distillation des plantes par la vapeur douce, ils entrent dans la composition de nombreuses préparations. Choisissez-les de préférence bio et purs. Sans alcool et sans conservateurs, ils sont très doux pour la peau mais ils sont fragiles. Pour optimiser leur conservation, stockez-les au frais, à l’abri de la lumière, dans un contenant hermétiquement fermé.

De la vitamine E. C’est un excellent conservateur naturel des baumes et des crèmes. Elle se présente en flacon ou en capsules molles.

Où les trouver ? 

Vous trouverez ces matières premières dans les magasins d’alimentation biologique, en pharmacie et sur des sites spécialisées comme www.compagnie-des-sens.fr, www.mondebio.com, www.onatera.com, www.mycosmetik.fr

A noter : soyez particulièrement rigoureuse sur l’hygiène de vos mains, de vos ustensiles et de votre plan de travail quand vous préparez vos propres produits cosmétiques. Pensez également à noter sur chaque contenant la date de la préparation. Les dates de péremption varient entre 3 et 12 mois.

 

Partager cet article