Les trois premiers mois de votre grossesse sont écoulés et voici venu le jour de la première échographie. Mais en quoi consiste cet examen ?

Première rencontre avec votre enfant, l’échographie des 3 mois reste un moment très attendu par les futurs parents. Très important pour le suivi de la grossesse, cet examen permet de vérifier l’évolution de plusieurs critères :

Le nombre de fœtus : les spécialistes repèrent s’il s’agit ou pas d’une grossesse gémellaire. Si tel est le cas, l’objectif est d’observer s’il existe un placenta pour les deux jumeaux (monochoriale) ou deux (bichoriale), des données qui orienteront la prise en charge ;
La vitalité du fœtus : la future maman ne les perçoit pas encore mais les mouvements du fœtus sont bels et bien réels. « Il bondit comme s’il faisait du trampoline, s’étire, se met en boule, agite bras et jambes, puis s’endort et redevient immobile, mais jamais très longtemps car ces différentes phases se succèdent rapidement », décrivent les auteurs du « Guide official du Collège national des gynécologues et obstétriciens ». Autre point, le cœur du fœtus bat très vite pour atteindre les « 160 à 170 pulsations par minute ». Un rythme tout à fait audible par échodoppler ;
La biométrie consiste à évaluer la longueur crânio-caudale, c’est-à-dire de la tête aux fesses de l’embryon. Le diamètre du crâne est aussi rapporté. Des mesures comparées aux moyennes standards pour dater le début de la grossesse. L’âge du fœtus est alors donné à une semaine près ;
La morphologie : dans le détail, l’apparence du fœtus a tout l’air d’un minuscule être humain. Le crâne est rond, le cerveau divisé en deux hémisphères. L’abdomen et la vessie sont visibles, les deux jambes et les deux bras sont positionnés. Toutefois, à ce stade de la grossesse, les potentielles malformations reste imperceptibles ;
La mesure de la clarté nucale permet aux spécialistes d’estimer le risque d’anomalie chromosomique. Cet examen consiste à évaluer la largeur de la nuque qui ne dépasse pas les 3 mm quand tout va bien ;
La quantité de liquide amniotique et le trophoblaste (futur placenta) sont aussi observés.

Partager cet article