Le chocolat noir est bon pour le cœur, le moral et bien d’autres choses. Des bienfaits sur lesquels les scientifiques s’accordent, mais qu’ils n’avaient jamais réussi à expliquer… jusqu’à ce jour. Une équipe de l’Université de Louisiane, à Bâton-Rouge (Etats-Unis) vient de lever le mystère.

Dans notre intestin, « les bonnes bactéries, comme les bifidobacterium et les lactobacilles, se nourrissent de chocolat », indique Maria Moore, une des auteurs de l’étude. « En consommant du chocolat noir, vous leur fournissez ce dont elles ont besoin pour croître et fermenter, produisant alors des substances anti-inflammatoires. » Résultat, les actions inflammatoires des « mauvaises » bactéries – comme Clostridium et E. coli, sont contrecarrées.

Notre cœur aime le cacao

Quelques carrés de chocolat et adieu les flatulences, diarrhées et constipations ? En tout cas, la consommation de cacao est bénéfique pour un transit équilibré. « La poudre de cacao, un des ingrédients du chocolat noir (à hauteur de 30%), contient des polyphénols antioxydants, comme la catéchine et l’épicatéchine et des fibres », explique John Finley, principal auteur de l’étude. « Au niveau du colon, les fibres ont fermenté et les polyphénols sont absorbés déclenchant des réactions anti-inflammatoires. » Par ricochet, « les inflammations des tissus cardiovasculaires sont réduites grâce à ce phénomène, diminuant du même coup les risques d’accidents vasculaires cérébraux. »

La consommation de chocolat noir, riche en cacao, est donc décidément bonne pour le cœur. « Les flavonols du cacao améliorent la vasomotricité en se fixant sur les cellules qui recouvrent les vaisseaux », explique la Fédération française de Cardiologie. « Ce qui diminue la pression artérielle. » Enfin, les mêmes flavonols « permettant de diminuer la concentration de mauvais cholestérol et ainsi éviter de boucher les artères. » Un petit carré pour votre goûter ?

Partager cet article