Ramadan : hydrater les enfants à toute heure !

[10 juillet 2013 - 10h36] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h57]

Un enfant ne peut et ne doit pas passer une journée sans s’hydrater. ©Phovoir

Le Ramadan se déroulera cette année du 9 juillet au 8 août. Cette tradition musulmane est un des 5 piliers de l’Islam. Il consiste à jeûner de l’aurore au coucher du soleil, pour les adultes pratiquants. En principe, les enfants en sont exemptés jusqu’à la puberté. Toutefois, certains d’entre eux commencent bien avant. Pour ne pas les exposer à une déshydratation, les parents doivent s’assurer qu’ils boivent de l’eau tout au long de la journée.

En principe, le Ramadan ne se pratique pas avant la puberté. Pourtant, « de nombreuses familles n’attendent pas et habituent progressivement leurs enfants au jeûne quotidien », explique le Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre au CHU de Strasbourg. De plus « les petits eux-mêmes demandent à participer à la fête, comme les grands. »

Certains commencent même très jeunes. « Il n’est pas rare de voir des enfants accompagner leurs parents dans le Ramadan dès l’âge de 5 ou 6 ans, sans pour autant respecter une stricte observance », poursuit-il. En effet, « ils ne peuvent et ne doivent pas suivre les même règles que les adultes. Boire de l’eau tout au long de la journée est primordial pour eux. » Un enfant, plus il est jeune, plus il se déshydrate vite.

Alimentation et sommeil suffisants

Cette année, le Ramadan se déroule au mois de juillet. « Il fera donc probablement chaud. Mais surtout, le jeûne sera difficile car il correspond à la période entre le lever et le coucher du soleil, particulièrement longue en cette période de l’année », note le Dr Pfersdorff. Il faut faire très attention à ce que les enfants n’en fassent pas trop. « Dans les CHU, nous sommes prévenus, il y a toujours des cas de déshydratation chez les plus jeunes observant le Ramadan, mais la situation est bien meilleure qu’il y a 20 ans », précise-t-il. Aujourd’hui, « les parents sont sensibilisés. »

Autre conseil d’importance : « Si l’enfant souhaite respecter le jeûne alimentaire du Ramadan, les parents doivent veiller à ce qu’il s’alimente bien avant le début de la journée », insiste le Dr Arnault Pfersdorff. Pour le petit déjeuner, donnez-lui des sucres lents, des protéines, un laitage, un fruit et une boisson. Dans le cas contraire, il risque d’être victime d’une hypoglycémie en cours de matinée. Quant au soir, le moment où toute la famille se réunit pour se restaurer et faire la fête, « il ne faut pas que l’enfant mange trop. Et bien entendu, il doit aller se coucher à une heure raisonnable, même si ce sont les vacances et qu’il a envie de participer à la fête avec les autres », conclut-il.

Ecrit par : Dominique Salomon – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article