Des soins anti-âge, aussi pour les cheveux

[22 juin 2016 - 16h59] [mis à jour le 22 juin 2016 à 17h00]

En vieillissant, les cheveux ne deviennent pas seulement blancs. Ils se fragilisent, perdent en tonicité et deviennent plus difficiles à coiffer. Quels sont les bons réflexes pour pallier à ces signes du temps ?

Comme la peau, à la ménopause, sous l’effet des années et des bouleversements hormonaux, les cheveux deviennent plus secs et sensibles aux agressions. Ils tombent plus facilement et le diamètre de leur fibre se réduit. La chevelure perd en volume et en éclat. « Beaucoup de femmes pensent alors qu’une coupe courte est incontournable », constate Jean-Michel Faretra, coiffeur à Paris. « C’est dommage qu’elles s’y sentent obligées pour coller à la norme si elles n’en ont pas réellement envie ». Garder de belles longueurs est tout à fait possible, à condition de changer ses habitudes et de leur accorder un peu plus de temps.

Le bon shampooing. Le cuir chevelu produisant moins de sébum, les cheveux ont tendance à devenir plus secs. Pour éviter de les décaper davantage, ne faites pas plus de deux shampooings par semaine. Alternez un shampooing « traitant », anti-chute ou anti-âge, et un shampoing doux. Prenez le temps de bien masser votre cuir chevelu, avec la pulpe de vos doigts, pour stimuler la microcirculation sanguine. Et ajoutez à la dernière eau de rinçage du vinaigre de cidre ou du jus de citron. Cette astuce de grand-mère neutralise le calcaire de l’eau et apporte de la brillance.

Les bons soins. Au moins une fois par mois, faites un masque avec des soins anti-âge spécifiques. « Mais mieux vaut éviter les « 3 en 1 » et les étiquettes affichant du silicone », met en garde Jean-Michel Faretra. « Ces produits alourdissent le cheveu ». A l’automne et au printemps, complétez avec une cure de compléments alimentaires anti-chute.

La bonne coloration. Si vous voulez dissimuler quelques cheveux blancs, optez pour une coloration à base d’extraits de plantes, moins agressive.

La bonne coupe. Pour ne pas fragiliser davantage vos cheveux, il va falloir limiter les lissages et les brushings. Et donc adopter une coiffure facile à vivre, qui se remet en place facilement. Sans forcément raccourcir si vous n’en n’avez pas envie, faites régulièrement couper vos pointes et dégrader un peu votre chevelure, elle gagnera en légèreté et en mouvement. Préférez les coupes sur cheveux secs : cette technique permet de mieux connaître la véritable nature du cheveu, la façon dont il se place…

A noter : l’été, vos cheveux ont besoin d’être bien protégés des UV, du sel et du chlore. Vaporisez un écran protecteur avant de sortir ou d’aller à l’eau et rincez-les soigneusement après chaque baignade.

Partager cet article