Tire-lait, mode d’emploi

[10 octobre 2016 - 15h53] [mis à jour le 10 octobre 2016 à 15h54]

Entretenir la lactation et continuer de nourrir bébé s’il est hospitalisé, reprendre le travail sans interrompre l’allaitement… Les raisons d’investir dans un tire-lait ne manquent pas. Ce qu’il faut savoir pour trouver le modèle le mieux adapté et apprivoiser cet accessoire, un peu déconcertant à première vue.

Bien le choisir

Si vous avez besoin de tirer votre lait plusieurs fois par jour pendant plusieurs semaines, mieux vaut partir d’emblée sur un tire-lait électrique double-pompage. Il vous permettra de vider vos deux seins en 15 minutes. Une partie du coût de la location est prise en charge par l’Assurance-maladie sur présentation d’une ordonnance rédigée par un médecin ou une sage-femme. Certaines mutuelles complètent. S’il s’agit d’un usage ponctuel, pour avoir un ou deux biberons de secours au congélateur, un tire-lait manuel suffira amplement.

Bien l’utiliser

Chaque modèle de tire-lait a son propre mode de fonctionnement : lisez attentivement les instructions fournies par le fabricant avant de vous lancer. Les premières fois, exercez une pression très douce, vous augmenterez ensuite progressivement. Ne passez que quelques minutes par sein et ne vous découragez pas. Il est normal d’avoir besoin d’un petit temps d’adaptation pour réussir à exprimer votre lait avec ce type d’accessoire.

Vos seins et votre cerveau sont programmés pour déclencher le réflexe d’éjection du lait en réponse à certains stimuli : le corps de votre bébé contre le vôtre, le bruit de ses pleurs, la succion exercée par ses lèvres… Voilà pourquoi il est conseillé de regarder une photo de lui ou de sentir l’odeur d’un de ses vêtements. Appliquer un gant de toilette humide et chaud quelques minutes sur vos seins avant de commencer va également favoriser également la montée de lait. Vous pouvez aussi essayer de les masser doucement, en partant de la poitrine vers l’aréole, avant de manipuler délicatement vos mamelons entre votre pouce et votre index. Enfin, pensez à toujours bien humecter votre peau : cette précaution améliorera l’adhérence au tire-lait et rendra la succion plus efficace.

A noter : Pour conserver votre lait dans des conditions d’hygiène optimales, lavez-vous soigneusement les mains avant toute manipulation. Si votre bébé est en bonne santé, laver vos mains et le matériel (tire-lait, biberons) à l’eau chaude savonneuse tout de suite après utilisation suffit. Mais si vous tirez votre lait pour votre enfant hospitalisé, stérilisez scrupuleusement tous les éléments qui peuvent l’être. Les mêmes précautions s’imposent en cas de muguet.

Vous avez des questions ? Vous ressentez le besoin de vous faire accompagner ?  Rapprochez-vous de l’Association française des Consultants en Lactation ou de réseaux de mamans bénévoles tels que la Leche League France.

Partager cet article

Aller à la barre d’outils