Belle peau après 60 ans : les meilleurs soins pour le corps

[20 octobre 2014 - 14h33] [mis à jour le 20 octobre 2014 à 14h36]

Au fil des années, les peaux matures perdent en fermeté, en densité et en éclat. Premiers concernés, le visage, le buste et les mains, plus exposés aux agressions extérieures. Puis arrive un moment où c’est le corps tout entier qui montre des signes de vieillissement dans le miroir. Bonne nouvelle : en institut ou dans sa salle de bain, il existe des parades anti-âge efficaces.

Au quotidien

A la ménopause, la chute du taux d’oestrogènes accélère le vieillissement de la peau. Devenue plus sèche, elle a plus que jamais besoin d’être hydratée tous les jours. De plus en plus de marques cosmétiques proposent des soins corps anti-âge raffermissants et nutritifs, enrichis en acide hyaluronique, en vitamine E, en beurre de karité…

Plus naturelles, les huiles végétales n’en sont pas moins très actives contre le relâchement cutané. Toutes sont riches en vitamines A et E anti-oxydantes mais l’huile végétale de rose est particulièrement adaptée aux besoins des peaux matures. Pour optimiser son efficacité, ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle de santal à 100 ml d’huile végétale de rose.

Une fois par semaine

Pour redonner un coup d’éclat à votre peau et faciliter la pénétration des actifs anti-âge de vos soins, faites un gommage une fois par semaine avant la douche, sur peau sèche. L’utilisation d’un gant de crin aura le même effet exfoliant tout en stimulant la circulation sanguine. Passez-le plutôt sur peau humide, en effectuant des mouvements circulaires et ascendants.

Une fois par mois

La peau se renouvelle toutes les 4 à 6 semaines. C’est donc le rythme idéal pour vous offrir un soin anti-relâchement en institut. Au programme : un hammam, un gommage et un enveloppement de boues riches en minéraux.

A noter : arrêter la cigarette, se protéger du soleil, bouger régulièrement et adopter une alimentation riche en anti-oxydants, autant de bons réflexes qui contribuent aussi à ralentir le vieillissement cutané.

Partager cet article