Le potassium dans l’assiette, votre allié santé !

[13 août 2014 - 14h36] [mis à jour le 13 août 2014 à 14h44]

 

Vital pour l’Homme, le potassium est le minéral le plus abondant de notre organisme. Indispensable au fonctionnement cellulaire, il est apporté par les aliments. Mais trop peu consommé par les Français. Or « d’importantes carences en potassium favorisent le développement de maladies comme le diabète et l’hypertension artérielle », explique le Dr Max Rombi, biochimiste et auteur de l’ouvrage « Le syndrome XXL ».

Présent dans les protéines animales, les bananes et les légumes, le potassium participe à l’équilibre du système nerveux. Dans l’organisme, il travaille aussi de pair avec le chlorure de sodium, autrement dit le sel. Tous deux ont comme fonction de fournir l’énergie aux cellules. Mais entre eux, l’équilibre est si fragile que le moindre dérèglement peut altérer les cellules.

Pas assez de potassium

D’ailleurs, « les excès de sodium et les carences en potassium seraient à l’origine de la plupart des maux des 20ème et 21ème siècles », explique le Dr Marc Rombi. Ainsi, comme le rappelle l’OMS, une alimentation trop riche en sodium favoriserait la propagation « des maladies cardiovasculaires, du diabète ou encore des cancers digestifs », souligne-t-il. Sur le long terme, une surconsommation de sel augmente en effet de 80% le risque de cancer de l’estomac.

Le sel envahit nos assiettes

« Aujourd’hui, la consommation de sel est colossale dans toutes les sociétés humaines », souligne le Dr Rombi.

« Avant, grâce à une alimentation essentiellement composée de gibier, de fruits, noix et autres graines, l’homme de Cro-Magnon consommait seulement 2 g de chlorure de sodium (Na+) chaque jour. Contre 12 g de potassium (K+) ».

Avec la sédentarisation des sociétés et la tendance aux plats préparés, « le rapport K+ / Na+ s’est progressivement inversé », raconte le Dr Rombi. Or consommé en excès, ce minéral favorise :

–          L’absorption de sucre dans l’organisme, lequel se stocke en mauvaises graisses, terrain pour le surpoids voire l’obésité ;

–          L’apparition de l’hypertension artérielle, trouble sournois survenant dans la plupart des cas à partir de 65 ans ;

–          Le vieillissement précoce des articulations, l’un des facteurs de l’ostéoporose.

A ce sujet, le livre du Dr Rombi explique quels produits frais privilégier pour assurer l’équilibre de vos apports minéraux. Un tableau précis informe des doses journalières nécessaires en potassium et en sodium, ainsi que des idées de recettes bénéfiques pour la santé.

 

Partager cet article